Alpretec - FR

 

 

POUR LES PROBLÈMES D’ALLERGIE - MICROAIR PRISTINE ZERO

POURQUOI AGIT-IL ? CARACTÉRISTIQUES ET BÉNÉFICES

Microair Pristine est le seul tissu anti-acariens à trame très serrée qui certifie l’imperméabilité totale aux allergènes, tout en assurant la circulation de l’air et la protection permanente contre les moisissures, les champignons et les bactéries.

Réalisé en microfibre de polyester à trame très serrée, c’est le seul tissu anti-acariens breveté (brevet n° US 6,277,770 B1) parce qu’il a été conçu par les ingénieurs de la NASA afin d’accomplir cette fonction avec le maximum de confort et sans « effets secondaires » (réduction de la respiration, présence de moisissures, etc.). C’est le tissu anti-acariens le plus vendu au monde et le plus recommandé par les spécialistes en Europe et aux États-Unis.

L’emploi d’housses anti-acariens dont l’imperméabilité aux allergènes est certifiée sur les matelas et les oreillers est la première règle en cas d'allergie aux acariens.
En effet, c’est dans le lit que demeurent la plupart des allergènes de l’acarien (94 %) présents dans une maison.

Les housses anti-acariens Microair Pristine Zero  (housses de matelas, housses d’oreiller et housses de couette) sont fabriquées en tissu barrière Microair Pristine®. Toutes les housses anti-acariens Microair Pristine Zero sont munies de fermetures éclairs qui permettent de revêtir et de sceller parfaitement le matelas, l’oreiller et la couette, ce qui empêche la sortie des acariens et des allergènes. Elles sont fabriquées uniquement en Italie et se distinguent de par le soin du détail extraordinaire, qui vise à assurer le maximum de protection. Les coutures sont protégées par un ruban ad hoc en tissu anti-acariens qui bloque complètement la sortie des acariens et des allergènes.

Caractéristiques des housses anti-acariens Microair Pristine Zero :

  • EFFICACITÉ CERTIFIÉE. Elles bloquent 99,87 % des allergènes de l’acarien, comme en témoignent des études scientifiques et des essais menés par des instituts de recherche prestigieux aux États-Unis (Centre pour l’asthme et les maladies allergiques de l’Université de la Virginie ; Département d’allergologie et d’immunologie de l’Université de la Floride du Sud ; IBT Laboratories - KS).

  • PROTECTION CONTRE LES CHAMPIGNONS ET LES MOISISSURES. Grâce au traitement antimicrobien, Microair Pristine est le seul tissu anti-acariens assurant une protection permanente contre les moisissures et les champignons qui prolifèrent dans les matelas et qui attaquent aisément d’autres housses anti-acariens. Cette protection est importante non seulement pour des raisons d’hygiène, mais aussi parce que les moisissures peuvent aggraver les symptômes de l’asthme et de la rhinite ou provoquer des allergies. La protection antimicrobienne est active aussi contre les bactéries qui causent les mauvaises odeurs, ce qui assure la fraîcheur et le confort pendant le sommeil. Le traitement antimicrobien ne dégage aucune substance chimique et, par conséquent, il est absolument sûr (Microair Pristine est garanti par la marque ÖEKO-TEX Standard 100 certifiant l’absence de substances nuisibles et l’aptitude au contact avec la peau des enfants) ;  le traitement reste inaltéré pendant toute la durée de vie du produit et résiste aux lavages.

  • MAXIMUM DE RESPIRATION. Ce sont les housses anti-acariens les plus respirantes pour assurer un sommeil confortable et sec. Cette caractéristique préserve aussi l’intégrité du matelas et rend les housses appropriées aux oreillers et aux matelas en latex (le latex est une matière très humide, qui se détériore dans des housses peu respirantes).

  • CONFORT TRÈS ÉLEVÉ. Ces housses restent toujours fraîches, sèches et très souples au toucher ; elles ne forment pas de plis, ne glissent pas et ne produisent pas de bruit.

  • DISPONIBLES AUSSI SUR MESURE avec un court délai d’attente et un petit supplément de prix.

  • GARANTIE DE 25 ANS sur la durée de vie et l’efficacité.

  • RAPPORT COÛT/AN TRÈS BAS (5 euros par an pour une housse de matelas simple + housse d’oreiller).

  • ENTRETIEN AISÉ. Elles peuvent être lavées à la machine à 60-90°C (ne pas utiliser d’assouplissants) ; les housses peuvent être centrifugées et séchées à la machine. Grâce à la respiration élevée et à la protection antimicrobienne, les housses peuvent rester longtemps sur le matelas (lavage conseillé tous les 4-6 mois). Au contraire, les autres housses, à cause de leur respiration réduite, doivent être lavées très souvent (aussi 1-2 fois par mois) pour maintenir un niveau d’hygiène acceptable et faire respirer le matelas.

COMPARAISON AVEC D’AUTRES HOUSSES

Il est essentiel de choisir la housse anti-acariens la plus appropriée parce que l’efficacité du traitement et de la prévention repose sur ce choix.

Malheureusement, selon des études scientifiques, plusieurs housses « anti-acariens » disponibles sur le marché sont tout à fait inefficaces et potentiellement nuisibles. Le Journal of Allergy and Clinical Immunology, l’une des revues d’allergologie les plus prestigieuses, a publié une série d’études comparatives sur l’efficacité des housses anti-acariens vendues dans plusieurs Pays de par le monde en démontrant que seules les housses à trame très serrée sont réellement efficaces (brevet Pristine®). Ces études ont révélé que tous les autres types de housse (tissu ciré, tissu non tissé ou polypropylène, tissu imperméabilisé, par ex. téflon, tissu avec membrane de polyuréthane, tissu avec traitement anti-acariens, par ex. triclosan ou ions d’argent) sont pénétrés et/ou colonisés par les acariens dans l’espace de quelques jours et, de ce fait, leur effet de barrière n’est plus efficace.

Pour tout complément d’information sur les études menées, visitez cette page en anglais(lien à la page des études sur les housses anti-acariens).

Les housses en TNT

Les housses en tissu non tissé (TNT), souvent à base de polypropylène, se sont avérées très nuisibles parce que non seulement elles sont rapidement colonisées par les acariens, mais elles retiennent et accumulent entre les fibres de grandes quantités d’allergènes, qui sont ensuite inhalés par l’individu allergique.Cela est dû au fait que le tissu non tissé n’a pas une structure régulière (trame et chaîne) parce qu’il est constitué par de milliards de filaments de microfibre croisés de manière désordonnée. Les acariens arrivent à s’introduire dans ces filaments enchevêtrés et restent piégés (cf. photo).

 Agrandissement 200x

Il en est de même pour les allergènes, qui sont retenus par les microfibres enchevêtrées et s’accumulent par couches successives. Le problème réside dans le fait que les acariens et les allergènes restent piégés entre les fibres et ne sont éliminés ni par le lavage à la machine ni par le passage d’un chiffon humide (au contraire, le nettoyage au chiffon aggrave la situation parce que la saleté pénètre en profondeur au lieu d’être éliminée).

Le TNT, grâce à ses propriétés de « piège à poussière » est utilisé depuis des années pour la fabrication des filtres des aspirateurs et des lingettes anti-poussière jetables.

Les tissus cirés

Très souvent réalisés en coton enduit et contrecollé de polyuréthane,ils ne respirent pas et, par conséquent, ils font suer et abîment le matelas (moisissures, mauvaises odeurs).

Les housses avec « traitement anti-acariens »

Ce sont des tissus de coton ou de fibre synthétique traités par des substances chimiques (antimicrobiennes/anti-champignons ou insecticides, par ex. pyrèthre ou perméthrine) qui vantent une action anti-acariens.Toutefois, ces tissus ne sont pas efficaces parce qu’ils n’opposent aucune barrière physique aux allergènes (leur trame n’est pas serrée) et que les acariens ne sont éliminés ni par les antimicrobiens ni par les insecticides.

Les housses en polyester ou en polyamide à trame « trop serrée »

Fabriquées à l’imitation du brevet original Pristine, ces housses sont réalisées en tissus de microfibre à trame très serrée, qui sont normalement utilisés pour les vêtements de protection dans les salles stériles. Ces tissus doivent aussi bloquer les allergènes du chat (dont la taille est 2 microns, tandis que l’allergène de l’acarien mesure 10 microns). À cause de leur trame très serrée, ces tissus ne sont pas appropriés à la fabrication des housses anti-acariens parce que, tout en permettant le passage de l’air, ils réduisent énormément le passage de l’humidité, ce qui entraîne deux effets négatifs :

- augmentation de la transpiration ;

- accumulation d’humidité dans le matelas et, par conséquent, augmentation des moisissures, des champignons et des mauvaises odeurs.

Ces housses doivent être lavées très souvent (au moins tous les mois) afin que le matelas puisse « respirer » et peuvent être aisément attaquées par les moisissures et les champignons (en effet, contrairement à Microair Pristine, elles ne sont protégées par aucun agent antimicrobien permanent).

Les housses en coton

Bien qu’elles soient commercialisées sous des noms qui rappellent le naturel du « coton pur », ces housses contiennent environ 30 % de résines respirantes appliquées sur le tissu qui ne déploient aucune action de barrière physique contre les allergènes (leur trame n’est pas serrée). Leur efficacité dans le temps est très limitée parce la couche mince de résines, la seule assurant la protection anti-acariens, tend à former des plis/fissures et n’a pas une bonne résistance aux lavages à haute température (60 °C), qui sont indispensable pour l’élimination des acariens.

 

POUR LES PROBLÈMES DE LA PEAU - DERMASILK

POURQUOI AGIT-IL ? CARACTÉRISTIQUES ET BÉNÉFICES

DermaSilk® est l’innovante ligne de vêtements thérapeutiques conçue et brevetée par Alpretec pour ceux qui souffrent de troubles ou de pathologies cutanés.

Son efficacité découle de l’utilisation de la fibroïne de soie pure
(la partie la plus noble de la soie, dont la structure protéique est très proche de celle de notre barrière cutanée) protégée par un agent antimicrobien permanent qui aide à contrôler et à prévenir les infections bactériennes et mycosiques dans le respect absolu de la flore résidente. Grâce à cette association originale, DermaSilk agit comme une « deuxième peau » de manière simple et naturelle et protège la barrière cutanée altérée en favorisant son équilibre et ses fonctions.
Les vêtements thérapeutiques DermaSilk ont démontré leur efficacité pour les pathologies ci-après :

  • dermatites atopiques
  • dermatites de contact
  • mycoses
  • lichen simplex chronicus
  • lichen sclerosus
  • candidoses vulvo-vaginales récurrentes
  • vulvites inflammatoires
  • hyperhidrose ou macération
  • peau sensible et hyper-réactive : peau sèche et déshydratée, irritée, enflammée, en présence de démangeaison, brûlure, rougeur et lésions.

De nombreuses études cliniques ont démontré que DermaSilk® réduit efficacement dans de courts délais les symptômes et les récidives de plusieurs infections courantes de la peau et des muqueuses. Grâce aux nombreuses preuves de l’efficacité « sans effets secondaires » de DermaSilk®, dans plusieurs Pays européens les vêtements DermaSilk® sont remboursés par le service de santé (Suisse, Suède, Royaume Uni). En outre, les vêtements thérapeutiques DermaSilk® figurent officiellement depuis 2009 dans les lignes directrices européennes ETFAD/EADV pour le traitement de la dermatite atopique et depuis 2014 dans les lignes directrices de l'European Dermatology Forum pour la gestion du Lichen Sclerosus. 

Pour tout complément d’information sur les études et les certifications, visitez cette page en anglais.

L’innovante combinaison entre la nature et la haute technologie de DermaSilk® assure des caractéristiques uniques qu’aucun autre vêtement ne possède :

  • EST TRÈS PROCHE DE LA PEAU. La fibroïne de soie est une protéine animale exceptionnellement proche de notre peau parce qu’elle se compose des mêmes aminoacides (glycine, alanine, serine, etc.) qui forment la couche cornée, c’est-à-dire la couche la plus superficielle de la peau. C’est pourquoi elle est en mesure de protéger la peau altérée en favorisant son équilibre et ses fonctions ainsi que de faciliter la synthèse du collagène et la réépithélisation  Grâce à sa biocompatibilité, elle est aussi employée dans le cadre de la chirurgie ophtalmique (fils de suture) et de la reconstruction des tissus et des ligaments.

  • EST SOUPLE, N’IRRITE PAS LES PEAUX SENSIBLES. La fibre longue et parfaitement lisse évite tout frottement et toute irritation mécanique en effectuant un micromassage bénéfique de la peau.

  • EST FRAÎCHE ET TRÈS RESPIRANTE. La fibre utilisée et le spécial tricotage assurent une respiration très élevée et contribuent à garder la peau fraîche et sèche tout en contrôlant la transpiration.

  • FAVORISE LE JUSTE ÉQUILIBRE HYDROLIPIDIQUE EN DÉPLOYANT UNE ACTION ÉMOLLIENTE ET LÉNITIVE.
    Grâce à sa capacité hygroscopique exceptionnelle, DermaSilk® absorbe et relâche rapidement l’humidité/sueur excessive et maintient un niveau d’humidité optimal entre les fibres pour le bien-être de la couche cornée (DermaSilk® retient l’humidité jusqu’à 30 % de son poids en restant sèche, cette valeur étant idéale pour l’équilibre de la couche cornée qui a besoin d’un pourcentage d'eau entre 10 % et 35 %). La peau reste sèche, mais hydratée grâce à la réserve d’humidité naturelle retenue par les fibres.

  • EST THERMORÉGULATRICE ET COMBAT LA TRANSPIRATION EXCESSIVE. S’agissant d’une fibre d’origine animale, la soie maintient la température corporelle aussi en présence d’humidité excessive (thermorégulation). Contrairement aux tissus synthétiques et d’origine végétale (coton, lin), la sueur absorbée ne refroidit jamais et, par conséquent, ne stimule pas la hausse de la température corporelle qui provoquerait une nouvelle transpiration. De cette façon, DermaSilk® favorise l’interruption du cercle vicieux typique « transpiration-refroidissement-transpiration” qui aggrave la sécheresse de la peau.

  • EST TRÈS PURE. Les vêtements DermaSilk® sont en fibroïne de soie pure à 100 % et ont été privés de la séricine, une substance présente en petite quantité dans la soie qui, dans de rares circonstances, peut provoquer des réactions allergiques.

  • EST MICROBIOLOGIQUEMENT PROTÉGÉE ET AIDE À COMBATTRE LES INFECTIONS. La protection antimicrobienne permanente préserve les vêtements DermaSilk® de la contamination bactérienne et fongique et les rend efficaces contre les inflammations et les infections de la peau et des muqueuses. Elle a deux effets :
    1) empêche la prolifération des microorganismes sur le tissu et, par conséquent, leur migration vers la peau (les tissus sont un habitat idéal pour les champignons et les bactéries) ;
    2) rend les microorganismes pathogènes qui infectent la peau inactifs quand ils entrent en contact avec les vêtements DermaSilk®.

Le saviez-vous que… les vêtements en soie traditionnelle ont une trame très serrée (par ex. satin) et, par conséquent, ne sont pas respirants ? Au contraire, les vêtements DermaSilk sont tricotés et permettent un passage aisé de l’air, cette caractéristique étant fondamentale pour ceux qui souffrent d’eczémas et doivent garder une température corporelle stable. En outre, les vêtements DermaSilk sont en fibroïne de soie pure et ont été privés de la séricine, une substance présente en petite quantité dans la soie courante qui, dans de rares circonstances, peut provoquer des réactions allergiques. En outre, les vêtements DermaSilk ont été spécialement conçus pour les peaux plus sensibles et allergiques et ne contiennent aucune substance irritante ou sensibilisante.

PROTECTION ANTIMICROBIENNE

Les tissus sont un habitat idéal pour les microorganismes (bactéries, champignons et levures) qu’y trouvent des conditions très favorables pour leur prolifération : chaleur, humidité et nourriture. Leur prolifération sur les fibres non seulement entraîne des inconforts tels que les mauvaises odeurs, mais, dans des conditions particulières de stress, de maladie ou d’altération de la barrière cutanée, elle peut favoriser et alimenter les inflammations et les infections de la peau et des muqueuses. C’est pourquoi les vêtements thérapeutiques DermaSilk® ont été protégés par un agent antimicrobien permanent, qui contrôle la prolifération des principaux microorganismes pathogènes sur le tissu sans altérer la flore résidente naturelle (technologie protégée et brevetée).

La protection antimicrobienne de DermaSilk a deux effets :

1) empêche la prolifération des microorganismes sur le tissu et, par conséquent, leur migration vers la peau ;
2) rend les microorganismes pathogènes qui infectent la peau inactifs quand ils entrent en contact avec les vêtements DermaSilk.

Grâce à cette protection, les vêtements DermaSilk aident à prévenir et à contrecarrer les inflammations et les infections de la peau et des muqueuses provoquées par les bactéries, les champignons et les levures (par ex. Staphylococcus aureus, Candida albicans, Malassezia, etc.).

LA SEULE PROTECTION ANTIMICROBIENNE QUI RESPECTE LA PEAU ET LES MUQUEUSES : COMMENT AGIT-ELLE?
Alors que les agents antimicrobiens utilisés normalement sur les tissus (par ex. triclosan, argent, zinc, etc.) dégagent des substances chimiques qui sont absorbées par la peau et les muqueuses et qui altèrent leur écosystème délicat, la protection antimicrobienne de DermaSilk est la seule qui agit mécaniquement, « par contact direct », sans dégager aucune substance et sans altérer la flore résidente naturelle. Cette protection permanente non-migrante agit à travers un mécanisme physique-mécanique sans dégager aucune substance chimique : le principe actif (ammonium quaternaire), fixé solidement à la fibroïne de soie, attire, grâce à sa charge positive, les microorganismes chargés négativement et détruit immédiatement leur membrane cellulaire. Cette protection est permanente et reste efficace pendant toute la durée de vie des vêtements DermaSilk, indépendamment du nombre de lavages. Elle est totalement sûre parce qu’elle n’est pas absorbée par la peau et par les muqueuses et n’altère pas la flore résidente naturelle*, ne crée pas d’adaptation ni de résistance microbienne, n’est pas rejetée dans l’environnement (air ou eau) et est approuvée par les organismes de contrôle internationaux (par ex. EPA, Elenco Oeko-Tex Standard 100).
*(Prof. P. Mandrioli, essai microbiologique et essai chimique, CNR – Institut ISAC – Bologne).

IMPORTANCE DE LA BARRIÈRE CUTANÉE

La peau est l’« organe barrière » qui protège notre organisme. À travers la couche la plus superficielle (couche cornée), la peau joue un double rôle de protection : d’une part, elle empêche l’accès aux agents environnementaux nuisibles (par ex. microorganismes pathogènes, allergènes, substances chimiques) ; de l’autre, elle contrôle la sortie de l’eau de notre corps. Pour accomplir cette fonction importante de barrière de protection, il faut que la couche cornée maintienne le juste équilibre hydrolipidique (eau entre 10 % et 35 % et graisses). Quand cet équilibre est atteint à cause de maladies, d’allergies ou d’intolérances ou, tout simplement, à cause du climat (froid, sécheresse, vent), de l’utilisation de produits détergents et cosmétiques agressifs ou de vêtements qui ne respectent pas la peau (qui respirent peu et/ou qui ont une capacité réduite d’absorber et de relâcher l’humidité, etc.), la couche cornée s’altère (par déshydratation ou par hyperhidrose/macération) et n’est plus en mesure d’assurer son rôle de défense ; dans ce cas, la peau peut subir des phénomènes d’irritation, de démangeaison, de sécheresse, d’inflammation et, dans les cas les plus graves, des infections bactériennes et mycosiques.

UTILISATION ET LAVAGE

UTILISATION

Les vêtements DermaSilk® assurent le maximum d’efficacité quand ils sont portés propres sur la peau propre ; par conséquent, si l’on utilise des crèmes ou d’autres produits topiques tels que des pommades ou des onguents, il faut qu’ils soient complètement absorbés avant de mettre ces vêtements (si la matière grasse de la crème oint/tache le tissu, l’efficacité de DermaSilk® se réduit).

En outre, il est important que les vêtements soient adhérents et que le tissu soit plus que possible en contact direct avec la peau ; par conséquent, il est conseillé de choisir la taille la plus appropriée.
Les produits DermaSilk® peuvent être utilisés aussi bien comme sous-vêtements sous les vêtements courants que comme pyjamas pendant la nuit. Grâce à la thermorégulation de la soie, ils sont idéaux dans toute saison. L’emploi de DermaSilk® est conseillé aussi bien dans les phases aigues de la maladie que dans les phases de rémission à des fins de maintien et de prévention.

La fibroïne de la soie est très résistante et assure aux produits DermaSilk la longue durée de vie d’un vêtement de haute qualité. Comme les meilleurs résultats sont obtenus en lavant les vêtements DermaSilk tous les jours, il est conseillé d’en acheter au moins deux afin de laisser les fibres « reposer » et de prolonger la durée de vie du produit, tout comme l’on ferait pour des vêtements traditionnels.

LAVAGE

Les vêtements DermaSilk® doivent être lavés à la main ou à la machine* à 30-40°C avec une petite quantité de shampooing neutre (sans baume) ou de lessive pour linge délicat non biologique (sans enzymes).

Ne pas utiliser de produits contenant des assouplissants, des détachants, des désinfectants, du chlore, de l’eau de javel ou des parfums. Laver les vêtements DermaSilk® séparément ou avec du linge blanc, jamais avec du linge couleur.

- Pour le lavage à la machine, utiliser le programme pour linge délicat et introduire les vêtements dans un filet ad hoc. Il est conseillé d’ajouter 4/5 cuillères de vinaigre de vin blanc transparent dans le compartiment de l’assouplissant. Ne pas centrifuger.
- Pour le lavage à la main, tremper les vêtements dans l’eau avec une petite quantité de shampooing/lessive, laver doucement sans frotter ni tordre, puis rincer.

Après le lavage, laisser tremper les vêtements pendant une demi-heure dans du vinaigre de vin blanc transparent (1 cuillère dans 3 litres d’eau), puis rincer abondamment. Éliminer l’eau excédentaire en comprimant les vêtements entre les mains, sans les tordre.

EN PRÉSENCE DE SALETÉ OBSTINÉE : ne pas frotter ; tremper les vêtements dans un litre d’eau très chaude (à la température maximale qui peut être obtenue du robinet, environ 60 °C) et faire de la sorte que le tissu soit bien imbibé ; après quoi, verser sur les vêtements 5 cuillères de bicarbonate de sodium et 10 cuillères de vinaigre blanc. Cette solution commence à dégager de l’oxygène, ce qui élimine la saleté. Laisser tremper les vêtements pendant 5/6 heures ou pendant toute la nuit, puis laver comme d’habitude.

SÉCHAGE : les vêtements DermaSilk® doivent être séchés sur une surface plate à l’abri du rayonnement solaire direct (qui jaunit le tissu) et des sources de chaleur (par ex. radiateur). Ne pas centrifuger ni sécher à la machine. 

 

POUR LES PROBLÈMES INTIMES - DERMASILK INTIMO

POURQUOI AGIT-IL ? PROPRIÉTÉS ET BÉNÉFICES

Les slips DermaSilk® INTIMO en fibroïne de soie microbiologiquement protégée sont conçus pour favoriser l’équilibre et le bien-être de la zone génitale.

L’utilisation de vêtements en fibroïne de soie médicamenteuse figure parmi les six règles contre le candida indiquées par la première campagne nationale contre le candida et les troubles intimes féminins de la SIGO, Société italienne de gynécologie et d’obstétrique.

Des études cliniques publiées ont démontré que DermaSilk® INTIMO :

- aide à réduire dans de courts délais l’irritation, la démangeaison et les symptômes inflammatoires (érythème, brûlure, douleur) ;

- est efficace dans le traitement et dans la prévention des infections bactériennes et mycosiques (par ex. vulvo-vaginites récidivantes à Candida albicans) et des vulvites inflammatoires récurrentes ;

- est efficace dans le traitement du Lichen Sclerosus et du Lichen Simplex Chronicus.

Des spécialistes en radiothérapie et en dermatologie ont confirmé l’efficacité de DermaSilk® aussi dans le traitement / la prévention des réactions cutanées résultant des traitements oncologiques.

Grâce à la composition naturelle (la fibroïne de soie est la partie la plus noble de la soie et a une structure protéique très proche de celle de la peau humaine), ils peuvent être utilisés sur la peau sensible, allergique et hyper-réactive et sont indiqués aussi en état de grossesse.

Pour tout complément d’information sur les études cliniques publiées, visitez la page en anglais.

La ligne DermaSilk® INTIMO comprend une vaste gamme d’articles pour la femme, l’homme et l’enfant.

Grâce à ses caractéristiques, DermaSilk® :

  • Réduit la démangeaison, l’érythème, la brûlure et la douleur dans de très courts délais.

  • Aide à prévenir et à contrecarrer les infections en contrôlant la prolifération des bactéries, des champignons et des levures pathogènes sur le tissu.

  • Réduit le nombre et la fréquence des récidives.

  • Favorise la synthèse du collagène et la régénération des tissus.

  • Permet une respiration élevée et garde le niveau d’humidité et de température approprié.

  • Respecte l’écosystème vulvo-vaginal et le pH.

  • Absorbe les petites pertes et contrôle les mauvaises odeurs.


L’innovante combinaison entre des propriétés naturelles et la haute technologie assure à DermaSilk® des caractéristiques uniques :

> EST TRÈS PROCHE DE NOTRE PEAU : la fibroïne de soie, qui constitue la partie la plus noble de la soie, est une protéine formée des mêmes aminoacides qui composent notre couche cornée (la couche la plus superficielle de l’épiderme) et, de ce fait, est sans aucun doute la fibre la plus physiologique et la plus « respectueuse de la peau » (grâce à sa biocompatibilité, elle est utilisée comme matériau biocompatible dans le cadre de la chirurgie ophtalmique et de la reconstruction des tissus et des ligaments). Elle protège la barrière cutanée altérée comme une « deuxième peau » en favorisant son équilibre et ses fonctions ; elle favorise la synthèse du collagène et la régénération de la peau. 

>EST SOUPLE et n’irrite pas les peaux sensibles : la fibre longue et parfaitement lisse évite tout frottement ainsi que toute irritation mécanique.

> EST FRAÎCHE ET TRÈS RESPIRANTE : le spécial tricotage assure une respiration très élevée et garde la peau fraîche et sèche tout en contrôlant la transpiration.

> ASSURE LE JUSTE ÉQUILIBRE HYDROLIPIDIQUE : grâce à sa capacité hygroscopique exceptionnelle, DermaSilk® absorbe l’humidité jusqu’à 30 % de son poids tout en restant sèche et élimine rapidement l’excès d’humidité. La peau reste sèche, mais hydratée grâce à la réserve d’humidité naturelle retenue par les fibres, qui est nécessaire pour l’équilibre de la peau et des muqueuses.

> CONTRÔLE LA TRANSPIRATION ET CONTRECARRE LA SÉCHERESSE DE LA PEAU : en effet, elle maintient la température corporelle aussi en présence d’humidité excessive (thermorégulation), contrairement à ce qui se passe avec les tissus synthétiques et naturels d’origine végétale (par ex. coton).

> EST TRÈS PURE : les vêtements DermaSilk® sont en fibroïne de soie pure à 100 % et ont été privés de la séricine, une substance présente en petite quantité dans la soie courante qui, dans de rares circonstances, peut provoquer des réactions allergiques. Aucun agent blanchissant ou colorant ni aucun traitement susceptible d’irriter la peau ne sont utilisés.

> EST PROTÉGÉE PAR UN AGENT ANTIMICROBIEN PERMANENT qui aide à prévenir et à combattre les infections bactériennes et fongiques sans altérer la flore résidente. 

PROTECTION ANTIMICROBIENNE

L’on sait que les tissus, surtout en contact avec les zones chaudes et humides du corps telles que les zones génitales, sont un habitat idéal pour les microorganismes (bactéries, champignons et levures) qu’y trouvent des conditions très favorables pour leur prolifération : chaleur, humidité et nourriture. Leur prolifération sur les fibres non seulement entraîne des inconforts tels que les mauvaises odeurs, mais, dans des conditions particulières de stress, d’affaiblissement des défenses immunitaires (par ex. traitements antibiotiques), de maladie ou d’altération de la barrière cutanée, elle peut favoriser et alimenter les inflammations et les infections de la peau et des muqueuses. C’est pourquoi les sous-vêtements DermaSilk® INTIMO ont été protégés par un agent antimicrobien permanent, qui contrôle la prolifération des principaux microorganismes pathogènes sur le tissu sans altérer la flore résidente naturelle (technologie protégée et brevetée).

La protection antimicrobienne de DermaSilk a deux effets :

1) empêche la prolifération des microorganismes sur le tissu et, par conséquent, leur migration vers la peau et les muqueuses ;
2) rend les microorganismes pathogènes qui infectent la peau et les muqueuses inactifs quand ils entrent en contact avec les vêtements DermaSilk.

Grâce à cette protection, les vêtements DermaSilk aident à prévenir et à contrecarrer les inflammations et les infections de la peau et des muqueuses provoquées par les bactéries, les champignons et les levures (par ex. Staphylococcus aureus, Escherichia coli, Candida albicans, Malassezia, etc.).

LA SEULE PROTECTION ANTIMICROBIENNE QUI RESPECTE LA PEAU ET LES MUQUEUSES : COMMENT AGIT-ELLE?
Alors que les agents antimicrobiens utilisés normalement sur les tissus (par ex. triclosan, argent, zinc, etc.) dégagent des substances chimiques qui sont absorbées par la peau et les muqueuses et qui altèrent leur écosystème délicat, la protection antimicrobienne de DermaSilk est la seule qui agit mécaniquement, « par contact direct », sans dégager aucune substance et sans altérer la flore résidente naturelle. Cette protection permanente non-migrante agit à travers un mécanisme physique-mécanique sans dégager aucune substance chimique : le principe actif (ammonium quaternaire), fixé solidement à la fibroïne de soie, attire, grâce à sa charge positive, les microorganismes chargés négativement et détruit immédiatement leur membrane cellulaire. Cette protection est permanente et reste efficace pendant toute la durée de vie des vêtements DermaSilk, indépendamment du nombre de lavages. Elle est totalement sûre parce qu’elle n’est pas absorbée par la peau et par les muqueuses et n’altère pas la flore résidente naturelle*, ne crée pas d’adaptation ni de résistance microbienne, n’est pas rejetée dans l’environnement (air ou eau) et est approuvée par les organismes de contrôle internationaux (par ex. EPA, Elenco Oeko-Tex Standard 100).
*(Prof. P. Mandrioli, essai microbiologique et essai chimique, CNR – Institut ISAC – Bologne).

LES SOUS-VÊTEMENTS À ÉVITER

Selon des études récentes, 60 % des femmes souffrent de troubles qui pourraient être évités en portant des sous-vêtements appropriés. En effet, certaines habitudes de vie, très diffusées et apparemment inoffensives, peuvent altérer la microflore et le pH de la zone génitale. Parmi ces habitudes figurent l’emploi de détergents inappropriés pour l’hygiène intime et l’utilisation prolongée de protège-slips et de sous-vêtements qui réduisent l’aération dans les zones intimes, ce qui augmente l’humidité et favorise la prolifération des microorganismes pathogènes.

Par conséquent, le choix des sous-vêtements est très important, surtout en présence de troubles tels que les dermatites et les mycoses ou en cas de sensibilité cutanée particulière. Dans ces circonstances, il est conseillé d’éviter :

  • LES SOUS-VÊTEMENTS COLORÉS, surtout à l’aide de colorants à dispersion ;

  • LES SOUS-VÊTEMENTS EN FIBRES SYNTHÉTIQUES (par ex. microfibre de polyester, nylon ou polyamide) et les sous-vêtements en fibres artificielles (par ex. viscose, modal/micromodal ainsi que toutes les fibres résultant du recyclage de déchets végétaux ou animaux tels que algues, bambou, soja, crustacés, etc.) parce qu’ils n’absorbent et/ou ne relâchent pas l’humidité de manière adéquate, ce qui crée un milieu chaud et humide susceptible d’altérer l’équilibre de la peau et des muqueuses et de favoriser les infections bactériennes et mycosiques ;

  • LES SOUS-VÊTEMENTS AVEC TRAITEMENTS ANTI-ODEUR OU ANTIMICROBIEN « À DÉGAGEMENT PROLONGÉ ». Peu d’entre nous savent que la plupart des sous-vêtements en fibre synthétique et artificielle (mais aussi en coton, surtout élastifié) sont traités par des substances antibactériennes « à dégagement prolongé » (par ex. argent, zinc, triclosan) afin de réduire la prolifération des bactéries et, partant, le développement de mauvaises odeurs sur le tissu. Ces substances, qui souvent ne figurent pas sur l’étiquette, sont graduellement absorbées par la peau et altèrent sa flore microbienne résidente, qui est la défense principale de la peau et des muqueuses contre l’attaque des microorganismes pathogènes.

UTILISATION ET LAVAGE

Les sous-vêtements DermaSilk INTIMO assurent le maximum d’efficacité quand ils sont portés propres sur la peau propre ; par conséquent, si l’on utilise des crèmes ou d’autres produits topiques tels que des pommades ou des onguents, il faut qu’ils soient complètement absorbés avant de mettre ces vêtements (si la matière grasse de la crème oint/tache le tissu, l’efficacité de DermaSilk® se réduit).

Grâce à la protection assurée par un agent antimicrobien permanent qui empêche la prolifération des champignons et des bactéries sur le tissu, les slips DermaSilk® n’ont pas besoin d’être lavés à des hautes températures. En cas d’infections ou de saleté obstinée (par ex. microrragie, leucorrhée à candida, etc.), suivre attentivement les instructions de lavage pour la saleté obstinée.

La fibroïne de la soie est très résistante et assure aux produits DermaSilk Intimo la longue durée de vie d’un sous-vêtement de haute qualité. Comme les meilleurs résultats sont obtenus en lavant les sous-vêtements DermaSilk tous les jours, il est conseillé d’en acheter au moins trois afin de laisser les fibres « reposer » et de prolonger la durée de vie du produit, tout comme l’on ferait pour des sous-vêtements traditionnels.

LAVAGE
Les sous-vêtements DermaSilk INTIMO doivent être lavés à la main ou à la machine* à 30-40°C avec une petite quantité de shampooing neutre (sans baume) ou de lessive pour linge délicat non biologique (sans enzymes).
Ne pas utiliser de produits contenant des assouplissants, des détachants, des désinfectants, du chlore, de l’eau de javel ou des parfums. Laver les sous-vêtements DermaSilk INTIMO séparément ou avec du linge blanc, jamais avec du linge couleur. Il est recommandé de laver les Slips Donna Black séparément au premier lavage.
- Pour le lavage à la machine, utiliser le programme pour linge délicat et introduire les sous-vêtements dans un filet ad hoc. Il est conseillé d’ajouter 4/5 cuillères de vinaigre de vin blanc transparent dans le compartiment de l’assouplissant. Ne pas centrifuger.
- Pour le lavage à la main, tremper les sous-vêtements dans l’eau avec une petite quantité de shampooing/lessive, laver doucement sans frotter ni tordre, puis rincer. Après le lavage, laisser tremper les sous-vêtements pendant une demi-heure dans du vinaigre de vin blanc transparent (1 cuillère dans 3 litres d’eau), puis rincer abondamment. Éliminer l’eau excédentaire en comprimant les sous-vêtements entre les mains, sans les tordre.

EN PRÉSENCE DE SALETÉ OBSTINÉE
Ne pas frotter
 ; tremper les sous-vêtements dans un litre d’eau très chaude (à la température maximale qui peut être obtenue du robinet, environ 60 °C) et faire de la sorte que le tissu soit bien imbibé ; après quoi, verser sur les sous-vêtements 5 cuillères de bicarbonate de sodium et 10 cuillères de vinaigre blanc. Cette solution commence à dégager de l’oxygène, ce qui élimine la saleté. Laisser tremper les sous-vêtements pendant 5/6 heures ou pendant toute la nuit, puis laver comme d’habitude.

SÉCHAGE
Les sous-vêtements DermaSilk INTIMO doivent être séchés sur une surface plate à l’abri du rayonnement solaire direct (qui jaunit le tissu) et des sources de chaleur (par ex. radiateur). Ne pas centrifuger ni sécher à la machine. Il est conseillé de sécher les Slips Donna Black intérieur vers l’extérieur.

CONSEIL
Faire attention aux vêtements qui déteignent (jeans, collants, pantalons et pulls aux couleurs foncées, etc.). Ces vêtements sont nuisibles pour la peau et s’ils sont portés sur les sous-vêtements DermaSilk® INTIMO peuvent les tacher de manière irréversible (sans pourtant que leur efficacité ne soit altérée). Si l’on lave les vêtements DermaSilk à la machine, nettoyer régulièrement le filtre afin d’éviter qu’au lavage suivant le tambour soit contaminé par d’éventuels résidus de colorants.

POUR LES DERMATITES PROFESSIONNELLES

POURQUOI AGIT-IL ? CARACTÉRISTIQUES ET BÉNÉFICES

La première règle en cas de dermatite de contact consiste à éviter tout contact avec la substance qui a provoqué la dermatite. C’est pourquoi Alpretec a conçu et breveté le nouveau tissu Microair Barrier pour la fabrication de gants et de sous-chaussettes. Grâce à l’effet de barrière, il empêche aux allergènes / irritants d’entrer en contact avec la peau, tout en lui permettant de respirer.

Pour tout complément d’information sur les études et les certifications, visitez la page en anglais.

Il s’agit d’un tissu tri-couche formé d’un tricot en microfibre de polyester piqué (1+3) avec une membrane microporeuse à l’intérieur (2).

CARACTÉRISTIQUES DES GANTS ET DES SOUS-CHAUSSETTES MICROAIR BARRIER

> ils empêchent à la substance nuisible d’entrer en contact avec la peau (fonction de barrière) ;

> ils sont très respirants grâce à la très haute transmission de la vapeur d’eau (1062 gr/m2/24h) ;

> ils ont été conçus pour le port sous les gants de travail et des chaussettes normales ;

> ils peuvent être utilisés directement sur la peau ;

> ils sont sûrs, confortables et aisés à utiliser ;

> ils peuvent être lavés à 60°-90°C (le lavage en autoclave et le séchage selon les protocoles hospitaliers sont aussi possibles).

Les gants ont les coutures à l’extérieur afin d’éviter toute irritation.

Les sous-chaussettes ont des coutures plates et thermocollées. Deux versions sont disponibles: sous-chaussette haute, en dessus de la malléole ; sous-chaussette basse en dessous de la malléole.

La ligne de produits Microair Barrier comprend aussi des protections d’avant-bras et de jambe.

Les gants et les sous-chaussettes sont enregistrés comme des équipements de protection individuelle EPI de catégorie I selon la norme UNI EN ISO 420:2010. 

UTILISATION ET LAVAGE

Les gants et les sous-chaussettes Microair Barrier ont été conçus pour le port sous les gants de travail et des chaussettes normales. Ils peuvent être utilisés directement sur la peau. La ligne de gants et de sous-chaussettes est complétée par de spéciales protections d’avant-bras et de jambe.

Il est conseillé d’utiliser ces produits avec les gants et les sous-chaussettes DermaSilk en cas de peau lésée ou enflammée (par ex. rougeur, démangeaison, brûlure, sécheresse) afin de réduire efficacement les symptômes inflammatoires et de favoriser la régénération cutanée.

Les gants et les sous-chaussettes peuvent être lavés à la main ou à la machine à 60°-90°C avec une lessive sans assouplissant. Le lavage en autoclave et le séchage selon les protocoles hospitaliers sont aussi possibles. Ne pas centrifuger, ne pas sécher à la machine, ne pas repasser.

HISTOIRE / MISSION

« Nous œuvrons chaque jour pour l’amélioration naturelle des conditions de vie de ceux qui souffrent de pathologies allergiques et dermatologiques à travers la recherche constante de solutions innovantes pour le bien-être de l’individu».

« Aujourd’hui, Alpretec est un point de repère pour les allergologues, les pédiatres, les dermatologues et les gynécologues auxquelles elle offre des dispositifs textiles spécialement conçus pour le traitement et la préventions des allergies et de plusieurs pathologies cutanées ».

Créée en 1997, Alpretec est une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de dispositifs textiles. Dès sa création, l’entreprise investit la plupart de ses ressources dans la recherche et dans le développement afin de garantir des solutions innovantes de très haute qualité pour le bien-être de l’individu. Elle débute en brevetant et en lançant sur le marché un tissu conçu pour les personnes allergiques aux acariens. Grâce à cette invention, elle devient très rapidement le leader du marché dans le secteur des housses anti-acariens. Elle exporte plus de 50 % de sa production.


En 1999, Alpretec devient le distributeur exclusif pour l’Italie d’un tissu anti-acariens révolutionnaire : Microair Pristine®. Après quoi, elle obtient la licence de vente aussi dans d’autres Pays européens.

En 2001, Alpretec brevète DermaSilk®, l’innovante ligne de vêtements thérapeutiques pour ceux qui souffrent de troubles de la peau et des muqueuses. Les vêtements s’avèrent tout de suite très efficaces contre de nombreuses pathologies, comme en témoignent des études cliniques « in vivo » et « in vitro », si bien que les résultats de ces recherches sont présentés aux principaux colloques européens spécialisés en la matière et publiés par les revues les plus réputées.

En 2002, Alpretec commence la distribution de DermaSilk aussi en Europe à travers des distributeurs officiels. Dans certains Pays, ses produits sont remboursés par le service national de santé et par les assurances privées. En Italie, Alpretec vend ses produits directement du fabricant au consommateur : les commandes peuvent être passées en appelant le SAV et/ou en ligne.

Depuis 2003, l’entreprise est certifiée selon la norme UNI EN ISO 9001:2008 pour la « Conception, fabrication et vente d’articles textiles à haute technologique pour la prophylaxie antiallergique, la gestion des affections de la peau et des muqueuses et le bien-être de l’individu » (certification IT03/0617 délivrée par SGS Italia Spa).

Depuis 2009, les lignes directrices européennes ETFAD/EADV pour le traitement de la dermatite atopique conseillent l’emploi de DermaSilk à partir du degré léger. C’est dans la même année que Alpretec lance sur le marché les innovants gants et sous-chaussettes Microair® Barrier, réalisés avec le tissu homonyme breveté par l’entreprise et conçu pour les personnes atteintes de dermatite de contact. En 2010, Alpretec crée la nouvelle ligne de sous-vêtements DermaSilk INTIMO, réalisée avec la technologie brevetée DermaSilk.

En 2014, les lignes directrices de l’European Dermatology Forum (EDF) reconnaissent que DermaSilk est une aide efficace dans la gestion du Lichen Sclerosus Vulvare.

Depuis 2015, l’entreprise est certifiée selon la norme UNI EN ISO 13485:2012 pour la « Conception, fabrication et vente de dispositifs médicaux à base de tissus bio-fonctionnels à haute technologie pour la prophylaxie antiallergique et la gestion de pathologies, d’affections et de lésions de la peau et des muqueuses » (certification IT15/0701 délivrée par SGS Italia Spa).

RECHERCHE

Le dévouement à la recherche est l’âme de l’entreprises, qui s'appuie sur une équipe d’ingénieurs et d’experts de la technologie textile et qui collabore avec maints laboratoires et instituts de recherche en Europe et aux États-Unis, un contact constant avec les spécialistes les plus réputés dans le domaine de l’allergologie, de la dermatologie, de la gynécologie et de la pédiatrie qui lui donne un élan incomparable. Plusieurs brevets internationaux sont découlés de la recherche de Alpretec tels que DermaSilk (vêtements et sous-vêtements thérapeutiques en fibroïne de soie pure médicamenteuse pour les problèmes de la peau/des muqueuses) et Microair Barrier (gants et sous-chaussettes en tissu imperméable respirant pour les dermatites de contact). 

PRODUCTION

Tous les articles de Alpretec sont « Made in Italy » et sont fabriqués dans une zone située entre la Vénétie et la Lombardie. Le processus de production dans son ensemble fait l’objet, à chaque phase, de contrôles rigoureux et systématiques conformément à la norme UNI EN ISO 9001:2008 régissant les entreprises à système de gestion de la qualité certifié.

La sélection des matières premières, le soin dans le façonnage et le contrôle de qualité sont des objectifs primaires de l’entreprise.

Alpretec s’engage depuis toujours dans l’amélioration constante de ses produits et de ses services pour la satisfaction du client.

AVANTAGES DE LA DISTRIBUTION DIRECTE

Sur le marché italien, Alpretec privilégie depuis toujours la distribution directe – du fabricant au consommateur sans intermédiaires – afin d’offrir à ses clients des produits et des services haut de gamme à un prix concurrentiel. L’achat direct (commande en ligne, par courrier électronique ou au téléphone) offre de nombreux avantages au client : rapidité (livraison au transporteur sous 24 heures), conseil avant et après la vente par le SAV, offres d’entreprise, personnalisation de la commande (housses anti-acariens sur mesure).

En Italie, Alpretec est le distributeur exclusif de : 
MICROAIR PRISTINE : les housses anti-acariens basées sur la technologie NASA. Pristine®, de par ses caractéristiques extraordinaires - brevet, protection antimicrobienne permanente, haute respirabilité, performances excellentes en termes d’efficacité, de confort et de durée de vie - est la marque leader aux États-Unis et en Europe.

DERMASILK : une innovante ligne de sous-vêtements et d’accessoires en fibroïne de soie pure affinée avec protection antimicrobienne permanente. Spécialement conçue pour les peaux sensibles, hyperactives et enflammées, DermaSilk est un brevet original Alpretec. Au vu des essais cliniques effectués, cette ligne est recommandée par les spécialistes pour le traitement de plusieurs pathologies cutanées inflammatoires (dermatites-eczémas, mycoses, candidoses, etc.).
Au Royaume Uni, dans les Pays Bas, en Suisse, en Suède et en Autriche, les produits DermaSilk sont remboursés par le service national de santé et par les assurances privées.

Au sein de la ligne de vêtements thérapeutiques DermaSilk® est née la série DermaSilk® INTIMO. Grâce à l’innovante combinaison entre la fibroïne de soie pure et l’activité d’un agent antimicrobien permanent fixé dans le tissu, DermaSilk INTIMO combat et prévient les infections vulvo-vaginales bactériennes et mycosiques. 

MICROAIR BARRIER : c’est l’innovant tissu conçu et breveté par Alpretec afin de protéger les mains et les pieds contre les allergènes en cas de dermatite de contact. Le tissu crée une barrière entre la peau et l’allergène, tout en permettant une respiration optimale. 

CONTACTS ET OÙ SOMMES-NOUS

Contacts

Pour tout complément d’information, remplissez le formulaire ci-dessous : notre équipe vous répondra dans les plus brefs délais. Les champs marqués d’un * sont obligatoires.

FORMULAIRE DE CONTACT

Pour tout complément d’information, remplissez le formulaire ci-dessous : notre équipe vous répondra dans les plus brefs délais. Les champs marqués d’un * sont obligatoires.

AL.PRE.TEC. S.r.l.
Viale Primavera, 93
30027 - San Donà di Piave (VE)
Italia
Tel. (+39) 0421333277
Fax (+39) 0421331869
E-mail info@alpretec.com